Vendredi 24 janvier 5 24 /01 /Jan 17:46

momification--2-.JPGCher Internautes,

 

Il me devait ces récits les voilà enfin: Bon c'est vrai on a attendu mais les voilà Ce VIKING se raconte, en 4 parties....

Bonne lecture à vous

Le bandeau qui me masquait la vue depuis déjà une bonne demie heure ne me privait pas de l’excitante sensation à deviner ce qu’il préparait, et même malgré le casque anti bruit sur mes oreilles : Mon corps progressivement enveloppé dans le cellophane, j’allais une fois encore me retrouver soigneusement momifié de la tête aux pieds sur la table de torture, et pour lui faire plaisir davantage, il n’oubliait pas de loger sur mon torse ainsi qu’entre mes cuisses et mes mains menottées contre mon pénis en érection un de ces fameux tuyaux qui prolongeaient des entonnoirs destinés à injecter sous mon enveloppe en plastique un mystérieux liquide.

Avant de camoufler définitivement mes pieds, il entreprit de consolider mon immobilisation avec une bonne corde partant de l’anneau du collier à mon cou, pour croiser sur mon torse puis sous la table, me  saucissonnant ainsi  intensément jusqu’aux mollets. Une seconde corde plus fine fut nouée en son milieu avec la première et les 2 longueurs partaient en direction des pieds s’enrouler malicieusement autour de chacun de mes orteils. DOM savait combien ce supplice lui était insupportable, aussi aujourd’hui il se vengeait vicieusement en représailles de mes jeux favoris. Je ne pouvais hélas plus l’empêcher d’intervenir  tout en devant limiter mes gémissements sous le bâillon, et ce fut un réel soulagement lorsque les nouages d’orteils furent terminés. Je n’osais plus jouer l’intrépide alors qu’il poursuivait inlassablement la momification de mes pieds puis intégralement ma tête en ne m’accordant simplement le contour des narines libre sur l’extérieur.

Après une brève pause pour, je présume, s’occuper des suggestions de mateurs virtuels sur son ordi ou d’appel téléphonique, il entreprit de m’en remettre une couche supplémentaire :

La momification transparente ne lui semblait apparemment  pas suffisante pour parer à toute tentative de libération, aussi il m’enrubanna de film noir. Je ne peux vous priver de ses photos tant le paquet fut joli à contempler en image.  Et dire que DOM était seul à pouvoir contempler en live et toucher son chef d’œuvre avec amusement !!! 

Je tentai  de gesticuler pour tester un peu son travail, mais cette fois-ci je ne pouvais absolument pas remuer ni les pieds, ni le corps ou les bras. Ma tête aussi était totalement immobilisée c’est pourquoi tout en savourant l’extrême efficacité de sa momification, je me réjouissais secrètement d’avoir pris soin d’être menotté mains devant mon sexe pour disposer de la petite marge de manœuvre qui devrait me permettre de m’évader le moment venu !

DOM l’avait-il pressenti ? Mon bourreau n’en avait pas encore terminé avec son joujou. Par dessus le film noir il m’entrava d’un solide ligotage sur toute la longueur de mon corps avec la table. Au final, le constat fut terrible : je ne pouvais pas bouger mes bras en vue de récupérer le peu de dextérité nécessaire à désolidariser mes menottes aux poignets. J’étais donc cette fois bel et bien sans solution d’échapper à mes entraves. J’avais perdu la partie mais ne lui faisais rien paraitre  tant la situation me convenait délicieusement.

Bien qu’enveloppée sous le cellophane, mes oreilles n’étaient plus obstruées par le casque  et je pus entendre les commentaires pervers de DOM victorieux qui envisageait vider sa vessie dans les entonnoirs. Ce n’est pas franchement le moment que je savourais le plus, mais que faire d’autre que subir à ce stade ? Il s’organisait pour m’inonder convenablement par les orifices prévus mais l’envie d’uriner ne fut que virtuelle, et après plusieurs tentatives vaines, il s’absenta quelques minutes de la salle de jeux et revins en silence. Je compris rapidement en sentant ruisseler entre mes jambes puis sur mon torse de l’eau en abondance que l’enfoiré mettait à exécution un plan B. Je ne pus retenir quelques gémissements sous l’effet de la surprise et du plaisir à être complètement soumis à ses projets.

 

Mais,  si je retrouvais ensuite progressivement un semblant de liberté, je ne m’en sortirais pas encore de si tôt,  car une nouvelle mise en situation m’attendait :

SLRN304-791-946

Par h55anssoumesclave - Communauté : domination
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Picture 1039
  • IMGP5049
  • 9530
  • Vdressage (8)
  • Picture-2.jpg
  • e
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés