Vendredi 24 janvier 5 24 /01 /Jan 17:49

decolage-suspendu-tete-en-bas--8-.JPGCher Internautes,

 

Il me devait ces récits les voilà enfin: Bon c'est vrai on a attendu mais les voilà Ce VIKING se raconte, en 4 parties....

Bonne lecture à vous

Après avoir séparé mes menottes toujours entravées aux poignets, je pouvais enfin quitter la table de bondage. DOM m’ordonna de mettre mes rangers aux pieds et d’attendre docilement la suite des opérations.

Nu comme un vers je m’appliquais assis au sol, à enfiler de grosses chaussettes de laine avant de lacets attentivement me belles chaussures montantes en cuir noir tandis que mon éducateur trop préoccupé par la mise en place du palan au plafond ne fit pas cas du petit balai qui cherchait enfin  à prendre congé de mon cul. Profitant de son inattention, je m’emparais de la cage de chasteté en métal à portée de main pour contraindre ma verge un instant détendue. Puis une fois équipé, j’attendais les instructions assis au sol mains sur la tête. DOM me fit relever le temps de poser à ma taille le gros ceinturon de cuir équipé de plusieurs anneaux fort utiles ! De nouveau assis au sol,  il me présenta la lourde barre de fer et une solide corde  pour que je me ligote les pieds jambes écartées en solidarisant mes rangers à cette barre qu’il accrocherait ensuite par l’anneau en son milieu au crochet du palan… Inutile de vous expliquer en détail la suite ?

 Allongé, dos au sol, DOM commence à mettre en action les chaines qui me hissent les jambes écartées vers le plafond. Mes menottes retenues par des mousquetons au ceinturon privent mes poignets de la liberté à m’aider ma lente ascension. Mes jambes sont de plus en plus verticales, et mes fesses ont décollé du sol lorsqu’il stoppe le palan. Je contemple impuissant mon bourreau qui coulisse une nouvelle corde dans l’anneau libre au dos de mon ceinturon, puis son bidon de gel en main, il me lubrifie à nouveau  l’anus avant de me poser mon petit plug en plastique mou. Puis avant que mes réactions anales ne l’éjectent, il tend les 2 brins de la corde fixée au ceinturon dans ma raie en les croisant contre la base du plug pour l’obliger à rester en place. A force d’écouter mes conseils je reconnais que DOM a bien progressé en bondage et je l’en félicite pour mon grand plaisir à en bénéficier. Puis en me traitant de belle petite salope, il actionne de nouveau les chaines du palan pour poursuivre mon élévation tête en bas et pieds en l’air. J’ai au premier plan entre mes jambes écartées la vue imprenable sur ma pauvre bite prisonnière dans sa cage de chasteté également ficelée aux restes de la corde qui retient  mon plug.

Cela me mets un peu trop en contrainte pour savourer longtemps la scène alors mon éducateur consent à libérer mes attributs. Mais ce n’est que pour mieux jouer avec mon sexe car Il avait bien l’intention de me faire jouir ainsi suspendu tête en bas. Et si je parviens à retenir mon érection après avoir été en cage un moment, nous savons tout deux que je ne pourrais pas longtemps tenir la pression. 

Le fourbe me libérera donc la main droite pour m’obliger à prendre des photos dans cette sale posture, pieds au plafond, pendant qu’il me masturbera avec soin, totalement entravé … le résultat ne se fera pas attendre !!! 

PLAN 6 décembre 

MERCI MERCI pour ces récits

SLRN 304-791-946

Par h55anssoumesclave - Communauté : domination
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Picture 273
  • a2
  • Picture 2733
  • Picture 1675
  • Picture 1623
  • e4
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés